Je sacrifiais au péché d'anamnèse,

Complaisamment, parmis les défilés

De purs reflets qu'aucun soupir ne lèse,

Dans l'éblouissement d'un flot d'éternité!

 

Le passé confondant un avenir 

Certain, j'allais aux prés des immortelles,

Sur les sommets nués de souvenirs

Lutins, se disputant sous les ombelles.

 

Les horizons bruissant de sons paniques,

Chevauchés de craintifs et doux zéphyrs,

S'alanguissaient de déclins euphoriques,

Et je pensais ne jamais plus mourir...

Paris, 29 mai 1981